L'autre jour, je me promenais gaiement le sourire aux lèvres et la mine réjouie (bon en fait j'allais en cours mais dire que j'étais pâle, renfrognée et que je traînais des pieds est moins glamour) dans les couloirs du métro (bon, là, pas moyen d'enjoliver le décor). Soudain, mon regard fut attiré par un panneau publicitaire (waouh je suis sur le point de mettre sur mon blog une photo prise dans le métro, je me parisianise à petits feux j'en suis tout émue) :

telemarket3

Bon, pour info, je ne nourris aucune passion pour les supermarchés sur Internet (je vous sens soulagés, là), mais c'est plutôt un détail de l'affiche qui m'a... euh... glacée. Ce détail-là :

telemarket4

C'est d'une actualité brûlante...enfin non, justement.

__________________________________

Eeeeeeet maintenaaaaant, les Devinette-Pourrie Awards, comme il se doit (j'espère que les allusions au-dessus ne vous ont pas refroidis....rhhhm désolée) :

Qu'est-ce qu'un lecteur anthropophage du nom d'un grand général carthaginois d'avant notre ère?

Aha.