21 avril 2008

Instantanés huit (re)

Il y a 30 secondes Le lieu, traditionnellement lourd d'un silence empli de la concentration des esprits qui moulinent, perd brusquement de sa solennité.C'est une bibliothèque de carnaval. Un déchaînement presque animal de joie et de défoulement la remplit désormais, les cotillons tombent comme une pluie d'automne et des projecteurs multicolores parcourent les rayons autrefois si mornes.Le Messie de Haendel, tonitruant, fait trembler les vitres et tomber les livres. Car oui, mes amis, oui. J'ai compris l'équation fondamentale... [Lire la suite]
Posté par Katja à 14:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 avril 2008

Instantanés sept (icémie)

Dans mes oreilles, la voix de Lou Reed :Sunday morning... Et on est dimanche matin. Mais là j'ai fait exprès.
Posté par Katja à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2008

Instantanés six (teuracte)

Ce soir, 19h, ligne 4 Benjamin Biolay dans mes oreilles :A la Gare du NordJe sors Et moi à ce moment, à la Gare du Nord, je sors. Classe.
Posté par Katja à 19:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 avril 2008

Instantanés 5

Exercices surréalistes : (ainsi, nous  étions portés par notre inconscient, et celui qui écrit la deuxième proposition ne connaît pas la première, aha) : - Qu'est-ce que le Conseil constitutionnel?C'est un animal de la famille des ursidés, bien en chair et propre sur lui - Si j'avais un marteauCa serait quand même pas mal marrant - Qu'est-ce qui vous fascine donc tant chez moi?C'est la preuve irréfutable que les humains sont cons - Qu'est-ce que croire en Dieu?C'est un cri, c'est un chant, c'est aussi le désert et... [Lire la suite]
Posté par Katja à 09:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 avril 2008

Instantanés, quatrièmes du nom

"Eh, eh, et ma mère, elle s'appelle comment?- Elle s'appelle Annick ta mère *séquence rires gras*... Et la mienne?- ... Fabienne lubrique !- ... hein?- bah oui, Fabienne lubrique... hyène lubrique- c'est pas plutôt "chienne lubrique" ?- ah euh peut-être... euh sinon pardon - pour quoi ?- pour ta mère- ah."
Posté par Katja à 23:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
02 avril 2008

Instantanés troisièmes du nom

Aujourd'hui, 19h12, Monoprix Extase au rayon fournitures scolaires.Je n'ai besoin que de cartouches d'encre. C'est du moins ce que je crois. La réalité est autre, en fait je ressens un besoin impérieux de me lâcher, enfin. Le sourire aux lèvres, je m'abandonne à la surenchère consumériste. C'en est fini pour les cinq minutes à venir de ma légendaire maîtrise de soi ("soi" c'est moi hein), je me laisse aller, c'est décidé, j'en paierai les conséquences plus tard.Alors je me suis lâchée. Littéralement.Résultat de mon méfait... [Lire la suite]
Posté par Katja à 22:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 avril 2008

Instantanés deuxièmes du nom (et journée de merde)

Ce matin, 8h10 Le vide.Comme un gouffre, les mains qui cherchent, désespérément, ne trouvent qu'un grand rien. Et aucun petit rien auquel se raccrocher. Le vide inquiétant, les mains de plus en plus fébriles, et toujours, toujours rien.Non, décidément, rien.Vides, les poches.J'ai oublié mon téléphone portable.J'aurais oublié une jambe que j'aurais pas été si paumée. Cet après-midi, 14h38 Je l'ai, ce foutu papier.J'ai écrasé 26 pieds, donné moult coups de coude, cassé quelques paires de lunettes.Mais je l'ai. Dans un monde... [Lire la suite]
Posté par Katja à 23:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]